Programme de l’ALL

Ce programme détaillé est celui souhaité par les Lasnoises et les Lasnois et fait notamment suite à la Rencontre citoyenne organisée par l’ALL en octobre 2017. Ce programme est réaliste et nous l’avons budgétisé. Il nécessitera une équipe compétente qui puisse gérer tant les finances que les réalisations concrètes. Faites confiance à une équipe qui a prouvé sa maitrise des finances communales et son expérience des dossiers du Conseil communal. Merci aux membres qui ont rejoint notre groupe pour leurs idées nouvelles.

1. Maintien d’une imposition communale basse

Maintien de l’Impôt des Personnes physiques à 5,8 % et du Précompte immobilier à 1400 points. Ce qui signifie une réelle maîtrise des finances communales, laquelle passe par un meilleur contrôle, voire une réorientation des dépenses et leur optimisation par l’obtention des subsides régionaux chaque fois qu’un investissement le permet.

Les impôts, c’est le nerf de la guerre. Les finances de Lasne se portent bien. A cause de la bonne gestion des édiles communaux ? Pas vraiment. L’ALL est intervenue à plusieurs reprises durant la législature pour exiger plus de rigueur et surtout un meilleur contrôle des dépenses, auquel nous avons participé. Cela a commencé par l’exigence d’une analyse des frais de personnel, en expansion non contrôlée durant les deux premières années (il n’y avait même pas de description de fonctions). Ensuite par l’analyse des frais de fonctionnement. Le tout pour arriver à un meilleur contrôle de la situation globale. Nous avions même proposé en 2014 une réduction des taxes communales parce que la situation des finances le permettait. Et nous l’avons prouvé en Conseil communal, chiffres à l’appui. Pour l’avenir il convient toutefois de rester prudent car la tendance de la Région est de réduire les subsides aux communes « riches », ce qui impacte directement une commune comme Lasne, où les taux d’imposition bas rapportent davantage que bien d’autres communes avec des taux plus élevés.

2. Créer une politique urbanistique cohérente et objective

a. Fini les permis d’urbanisme octroyés à la tête du client, au gré des décisions du Collège. La politique urbanistique doit être la même pour tous les habitants.

Une politique urbanistique cohérente et juste est plus que nécessaire. Aujourd’hui certains permis sont octroyés sans que l’on comprenne exactement pourquoi. Par contre, le quidam qui ose placer un simple vélux reçoit une amende. Pourquoi de telles incohérences ? Cela doit cesser.

b. Protéger le caractère semi-rural et agricole de Lasne

Tout faire, à tous niveaux pour bloquer les projets d’urbanisation massive, type dossier Stoquart. Ce projet n’aurait jamais existé si la commune n’avait pas renseigné le site comme un SAR (Site à réaménager) au niveau de la Région.

c. Les grandes infrastructures urbanistiques doivent être étudiées et réalisées en concertation avec les habitants. – Il faut s’engager à tout faire pour bloquer les projets d’urbanisation massive du type Stoquart.

Cela doit faire partie de la vision pour Lasne à l’horizon 2030 (voir point 8 ci-dessous).

3. Une meilleure infrastructure routière et une réelle sécurité routière

a. Meilleur entretien des routes et pas seulement avant les élections

Les routes lasnoises sont mal entretenues, c’est bien connu. Il y a pourtant des améliorations ces derniers mois. L’approche des élections communales donne des ailes à certains.

b. Entretien des trottoirs existants et extension de leur nombre

Nombre de seniors s’en plaignent régulièrement. Il y en a trop peu et ils servent souvent de parking. Pourtant il n’y a pas que le seniors qui souhaitent que cela change. Promenez-vous avec une poussette d’enfants et vous comprendrez pourquoi.

c. Davantage de pistes cyclables… qui ne soient pas utilisées comme parking

La commune en a créées récemment parce qu’elle a reçu des budgets pour les réaliser. C’est souvent sur des portions de route mais c’est insuffisant. Nombre de parents souhaiteraient que leurs enfants puissent se rendre à l’école en vélo. A l’heure actuelle les conditions de sécurité sont insuffisantes.

d. Créer des effets de portes à l’entrée des agglomérations pour inciter les automobilistes à respecter les limites de vitesse

Cela fait des années que nous le réclamons. A l’entrée des villages, il faut créer des rétrécissements de voirie, des plantations latérales, des signalisations adaptées, de légers plateaux, etc. Des exemples ? Voir les communes voisines : Rixensart, La Hulpe, Céroux…

e. Faciliter la circulation automobile aux heures de pointes

Notamment en réaménageant le Centre le Lasne (voir chapitre suivant).

4. Réaménager le Centre de Lasne

a. Rendre la circulation plus fluide

Aux heures de pointe, le centre de Lasne est souvent surchargé. Il y a pourtant des solutions dont certaines passent par le dédoublement de la voirie, proposé par l’ALL depuis des années. Et il y a bien sûr des subsides régionaux pour ce type d’investissement.

b. Améliorer les trottoirs

Le dédoublement de la voirie permettrait des trottoirs plus larges. Et c’est réalisable avec des subsides régionaux.

c. Créer davantage de places de parking accessibles

Pour inciter les automobilistes à s’arrêter il faut aménager des emplacements de parking en plus grand nombre et facilement accessibles.

d. Embellir les lieux publics

L’actuel petit centre de Lasne mériterait un meilleur aménagement et un solide embellissement des lieux : trottoirs unifiés, jolis lampadaires, signalisation attrayante, etc. Coûteux tout cela ? Oui mais c’est finançable sur le long terme et sans obérer les finances communales. Et il y a également des subsides régionaux qui  couvrent partiellement le coût des travaux.

5. Veiller à protéger l’Environnement et réorganiser la récolte des déchets verts

a. Le ramassage des déchets verts doit être organisé comme celui des immondices. La mesure doit être financièrement neutre (self-supporting).

Il y a moyen d’organiser la collecte des déchets verts comme celle des immondices, dans des sacs appropriés et payants. Trop coûteux ? Non dès lors que c’est le citoyen qui utilise le service qui le paie. Cela existe dans d’autres communes sans problème.

b. Entretenir et rénover les chemins communaux, en vue du développement de la mobilité douce.

les chemins communaux sont mal entretenus ou carrément laissés à l’abandon.

c. Protéger la biodiversité et soutenir les associations qui s’emploient à la défendre.

d. Adhérer au programme POLLEC (politique locale énergie climat).

Cela permettra d’obtenir le soutien financier offert aux communes. Plus de 200 communes wallonnes y adhèrent déjà. Pourquoi pas la nôtre ?

6. Mener une politique sociale cohérente et efficace

a. Politique familiale, notamment par l’augmentation du nombre de places dans les crèches

b. Politique en faveur des seniors, notamment par l’augmentation des soins à domicile et la création d’une Maison de repos communale ou intercommunale.

c. Politique du logement : Créer davantage de logements publics subsidiés par la Région, qui répondent à des besoins précis.

Soyons clairs, loin de nous l’idée de créer des logements publics en grande quantité, ce qui n’est pas la vocation de Lasne. Mais Lasne fait tout ce qu’elle peut pour n’en créer aucun, au risque de recevoir des amendes de la Région. Ce n’est pas responsable. Songeons par exemple aux personnes vivant un divorce et ne pouvant seules faire face à un loyer et qui auraient besoin, temporairement, d’un logement public le temps de se refaire une santé. C’est également le cas de familles monoparentales avec enfants, souvent des femmes. Le logement public peut également constituer un logement de repli, après un décès dans un couple. Dans tous ces cas, la réponse de la commune est d’aller voir ailleurs. Et c’est la même réponse pour les jeunes qui sont obligés de quitter la commune parce qu’en début de carrière ils n’ont pas les moyens de s’installer à Lasne. Un logement public pendant un certains temps serait pourtant le bienvenu pour leur permettre de rester dans la commune ou, souvent, ils sont nés. Pour cela il faut qu’il en existe. A  Lasne, leur nombre est plus que symbolique alors qu’il y a de nombreuses demandes insatisfaites. Et dire qu’il existe des subsides régionaux pour en construire et que nous préférons être pénalisés pour ne pas en créer. On finira par payer pour qu’on en construise ailleurs.

d. Politique en faveur de la personne handicapée. Une mobilité plus grande constitue un atout majeur pour sa propre autonomie.

7. Veiller à la Sécurité des habitants et de leurs biens

a. Les programmes de surveillance des lieux doivent être augmentés

Il y a des surveillances organisées par la police. Le pouvoir communal, qui participe aux décisions de police par le biais des Conseils de police, doit pouvoir les intensifier chaque fois que la nécessité s’en fait sentir. Il y a des périodes propices aux vols en habitations, ce qui est très insécurisant pour les habitants.

b. Organiser des programmes de prévention et de bien-être pour tous

Ils existent et doivent être mieux développés et encadrés.

8. Définir avec les Lasnois une vision pour Lasne, à l’horizon 2030

a. Il faut consulter régulièrement les citoyens. Le dialogue doit devenir permanent.

b. Faire de Lasne une Smart City, à l’instar d’autres communes wallonnes

c’est-à-dire une cité intelligente aux technologies avancées, par l’optimisation des coûts, l’organisation intégrée de ses services et le souci du bien-être de ses habitants. Dans ce domaine également, Lasne en est à cent lieues. Il n’y a même pas de wifi dans la Maison communale et les dossiers sont transmis aux Conseillers communaux par porteur !

c. Définir ensemble, avec les citoyens, une vision pour Lasne à l’horizon 2030, si possible en anticipant cette décennie.

Il faut traduire cette vision dans un PST – Plan stratégique transversal.