Dossier Finances et impôts

L’ALL réclame :

Les Finances et les Impôts communaux

Les Finances de Lasne sont généralement analysées en sa basant sur le seul critère du taux d’imposition communal (taxe communale et centimes additionnels au précompte immobilier).

Les hausses intervenues en début des deux précédentes mandatures, la taxe communale passant de 5% à 6% puis étant ramenée avant les dernières élections à 5,8% (diminution faciale car compensée par une hausse de la taxe sur les déchets) et les centimes additionnels passant quant à eux de 700 à 1.200 lors du premier mandat de la bourgmestre précédente et de 1.200 à 1.400 lors de son second mandat, malgré les promesses électorales de l’époque…

Les raisons en étaient connues : l’affaire du CPAS…où une gestion calamiteuse de la majorité en place avait mis à mal les finances communales. Depuis lors, on aurait légitimement pu s’attendre à un retour à la normale. Il n’en a rien été.

Et ici, il y a lieu de se demander pourquoi ? La réponse se lit dans les ordres du jour des conseils communaux approuvant les budgets. Alors que dans toute société ou dans tout ménage on se demande d’abord quels sont les besoins en fonction des dépenses courantes et des projets, la majorité des deux précédentes mandatures a adopté l’attitude inverse : on décide à quelle hauteur on va taxer, puis on dépense en fonction de ce que les Lasnois ont payés. C’est dans cet ordre que le sujet est abordé en Conseil communal.

On pourrait alors penser qu’avec une augmentation des dépenses de la commune, les Lasnois verraient les services qui leurs sont rendus s’améliorer. Dans la plupart des cas, il n’en a rien été. A titre d’exemple les horaires d’accès aux guichets communaux sont restés extrêmement limités.

Il est intéressant de noter qu’à l’approche des dernières élections, certaines améliorations ou investissements ont enfin été réalisés. Mais est-ce ce type de politique que les Lasnois souhaitent ?

Lors de l’analyse des budgets et recettes prévisionnels pour 2014, l’ALL a proposé une baisse des impôts communaux, parce que la commune en a d’autant plus les moyens qu’elle n’investit pas dans le social. La majorité a bien entendu refusé une telle proposition, alors qu’elle augmente ses réserves.

Les Finances du CPAS

Le Budget ordinaire du CPAS de Lasne pour l’année 2012 s’élevait prévisionnellement à fin décembre 2011 à 2.793.962 euros, dont 1.338.543 euros de dotation communale, le reste provenant de dotations régionales et de recettes propres.

Les principales dépenses prévisionnelles (reprises ci-après en milliers d’euros), outre les frais d’administration de 503° euros, comprennent 834° euros d’aide sociale, 734° euros pour les crèches et le service des accueillantes, 179° euros pour les repas à domicile, 137° euros pour le service des demandeurs d’asile, 134° euros pour le service de réinsertion socioprofessionnelle, 81° euros pour les habitations sociales et 78° euros pour l’aide sociale pour la fourniture d’énergie.

Il y a lieu d’observer dans l’énoncé des dépenses ci-dessus :

Pour nous contacter : info@alternative-liberale.be