Dossier Culture et Histoire

Conservation et mise en valeur du patrimoine historique et culturel

De nombreuses décisions restent à prendre :

La convivialité

Certains anciens évoquent le temps où la commune comptait de nombreux cafés. Ce temps est évidemment révolu, mais il n’en reste pas moins que beaucoup regrettent qu’il y ait si peu d’endroits où se retrouver de manière conviviale. Plancenoit et Lasne semblent faire exception à cet égard.

Il faut créer des lieux de rencontre dans les villages de la commune, en tenant compte des spécificités de chacun d’entre eux.

Les places de notre commune sont exceptionnelles. Il faut les faire (re)vivre.

Lasne dans 10 ans.

Il est indispensable de mener une réflexion sur l’avenir de la commune et sur ce qu’elle devrait être dans 10 ans, dans 20 ans. La vision de l’administration communale ne peut se réduire à l’objectif « restons un village », c’est trop court et suicidaire. Lasne est soumis à deux formes de pression : celle de la proximité de Bruxelles d’une part et celle de la Région wallonne d’autre part, qui va lui imposer des contraintes diverses en termes de logement et d’aménagement du territoire.

Par ailleurs, le slogan « restons un village » ne prend nullement en compte le fait que notre commune doit être un territoire d’activités économiques. Certes, nous ne voulons pas créer à Lasne des centres d’affaires comme à Waterloo ou Braine-l’Alleud, mais il faut être attentif à développer et soutenir des activités économiques qui s’inscrivent harmonieusement dans le cadre de vie que nous voulons maintenir.

Pour nous contacter : info@alternative-liberale.be