Conseil communal du 22/05/2018

mai 26th, 2018   •   no comments   

Edouard Capaert était présent.

Les premiers points de l’ordre du jour visaient les Finances des Fabriques d’église de Saint-Etienne et Saint-Lambert qui furent acceptées à l’unanimité. Les Finances des Fabriques d’église Saint-Germain et Sainte-Gertrude ayant été déposées tardivement, leur analyse a été reportée au prochain Conseil communal.

Le nouveau Règlement sur la procédure à suivre en vue d’obtenir l’autorisation de placement d’un dispositif miroir sur la voie publique afin de sécuriser une sortie d’accès privé, a été adopté sans remarque, ainsi que la redevance qu’il implique pour les particuliers.

Les Comptes annuels 2017 du CPAS ont été présentés. L’ALL a posé de multiples questions et formulé diverses remarques. Notamment la croissance constatée sur 3 ans des frais d’hébergement pour personnes âgées, le fait que le boni de l’exercice ordinaire est passé de 240.000 euros en 2015 à 122.000 en 2016 et seulement 9.000 en 2017. Tout indique que le budget du CPAS devient de plus en plus étriqué que pour faire face aux dépenses croissantes. Dans le rapport annuel des activités du CPAS l’ALL a encore relevé que les candidatures à un logement public sont passées de 44 en 2015 à 60 en 2016 et 65 en 2017, alors que le parc des logements publics du CPAS est resté identique sur ces 3 années. Enfin l’ALL a fustigé la présidente du CPAS pour la mauvaise présentation de la synthèse analytique de ses comptes ou des diagrammes couleur sont remis aux Conseillers communaux sur des copies NB, ce qui les rend parfaitement illisibles. Les comptes ont été adoptés par la majorité, l’ALL ayant justifié son refus de la manière suivante : « En matière de logements publics, le CPAS autant que la Commune ne fait pas le minimum requis.  En outre nous nous insurgeons contre l’illisibilité des tableaux de la synthèse analytique des comptes, qui sont illisibles pour la seconde année consécutive ».

Figurait également à l’ordre du jour la 1ère modification budgétaire 2018 du CPAS. L’ALL y a fait remarquer que le crédit pour la construction du nouveau bâtiment destiné à abriter la crèche de la Récré, ainsi que 4 nouveaux logements publics promis depuis 5 ans, passait de 705.000 euros à 1.060.000 euros, alors qu’à l’origine, dans les années antérieures, le budget prévu pour ce poste était inférieur à 500.000 euros. L’ALL a dès lors voté contre cette modification budgétaire en justifiant son vote « par l’insuffisance de moyens destinés aux logements publics et par la mauvaise évaluation du coût financier du bâtiment situé route de Genval ».

La 1ère modification budgétaire des Finances communales avait déjà été traitée en Commission finances et n’a pas appelé de commentaires de notre part. L’ALL a néanmoins voté contre cette modification budgétaire extraordinaire pour le même motif déjà énoncé, à savoir l’insuffisance de logements publics et le refus d’en construire davantage.

Divers autres points traitaient de l’achat de véhicules dont un véhicule électrique pour le service Travaux, l’acquisition d’un nouveau bus scolaire sous forme de leasing financier, des honoraires pour la construction de logements de transit, l’achat de matériel d’équipement pour centres sportifs, de la Convention de désaisissement au bénéfice de inBW des conteneurs enterrés prévus au Clos du Vignoble et au Cœur de Lasne ainsi que de la Convention de service avec l’Amicale des Corps de Sauvetage pour assurer la sécurité médicale aux 10 km de Lasne. Ces points ont tous été approuvés à l’unanimité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *