Conseil communal du 10/11/2015

novembre 10th, 2015   •   no comments   

Edouard Capaert était présent.

Le point 3 visait des modifications budgétaires. Celles-ci avaient déjà fait l’objet d’une analyse en commission des finances. Notons pour l’essentiel au service ordinaire que la diminution de 235.000 euros des dividendes perçus en matière d’électricité, additionnée à une augmentation de 135.000 euros en frais de fonctionnement, sont contrebalancées par une augmentation des recettes aux exercices antérieurs de 479.000 euros. Au service extraordinaire, les dépenses augmentent de 840.000 euros suite à la prévision de deux projets supplémentaires, à savoir les travaux d’égouttage rue du Mont Lassy, ainsi que les travaux d’aménagement des trottoirs sur la RN271. Constatant que les frais de personnel ont augmenté de 53 % sur 7 ans (de 4,1 mio d’euros en 2009 à 6,2 mio en 2015) l’ALL a demandé qu’une étude soit réalisée à brève échéance par le directeur financier afin d’analyser les multiples causes d’augmentations aussi sensibles, année par année.

Regrettant qu’aucun effort n’est réalisé dans ce budget pour accroître le logement public, pourtant réclamé par la région, l’opposition présente (ALL + Renouveau Lasnois) s’est abstenue lors du vote.

Le point 4 présentait les budgets du CPAS pour 2016. Le budget ordinaire se monte à 2,9 mio d’euros moyennant une dotation communale de 1,3 mio, inchangée depuis 8 ans, nonobstant une croissance des frais de personnel de 45,5 % sur 7 ans. Le budget extraordinaire se monte à 1,3 mio d’euros, essentiellement pour la construction d’une crèche, en remplacement du bâtiment actuel de la Récré, et de 4 nouveaux logements publics. Après avoir posé de multiples questions chiffrées, l’opposition présente (ALL + RL) s’est félicitée de cet effort qui, cette année, rompt avec le surplace social des années antérieures et a voté en faveur de ce budget.

Les autres points, votés à l’unanimité, traitaient de la dotation à la zone de police du Brabant wallon, la création de 2 passerelles au-dessus du Smohain, l’achat de signalisations routières, l’achat de nouveau mobilier pour la ludothèque, l’aménagement de 3 bâtiments publics, dont la Maison communale, pour en améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, ainsi que la politique de gestion des déchets, dont le coût vérité est fixé à 98 %. Pour ce dernier point l’ALL a demandé quelque explication quant à la hauteur des impayés (+ de 14 %), question à laquelle Carine Bia, échevine de l’Environnement, n’a pu répondre, mais a promis de fournir la réponse ultérieurement.

Un point traitant du Plan triennal des travaux d’égouttage a été reporté, le directeur financier ne disposant pas de toutes les informations lui permettant de donner un avis circonstancié. Un point a dû être voté en urgence. Il concernait divers achats de matériel pour le Marché de Noël. On se demande pourquoi chaque année il faut voter en urgence des budgets pour des événements pourtant très prévisibles.

Dans les divers, Edouard Capaert s’est inquiété une nouvelle fois de l’absence de signalisation de limitation de vitesse à 70 km/h sur la rue d’Anogrune, venant de Plancenoit et à hauteur de la Rue de la Virère. Le défaut de panneau de limitation permet aux automobilistes, au-delà de cette rue, de rouler à du 90 km/h, ce qui est excessif à cet endroit. L’échevin de la Mobilité réexamine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *