Conseil Communal du 04-02-2014

février 5th, 2014   •   no comments   

Edouard Capaert et Stéphanie Laudert étaient présents.

Outre le remplacement de Madame Cécilia Vermeulen-Lecocq de Pletincx – conseillère MR – partie vivre à l’étranger et remplacée par Monsieur Serge Demeure, il y avait de nombreux points relatifs à la mobilité, sans beaucoup de discussion.

Suivaient différents points en matière de travaux, concernant lesquels nous avons voté à deux reprises « contre » en raison de leur mauvaise gestion. En effet, à l’examen des 2 dossiers concernés, nous avons constaté que les chantiers d’une part mais surtout la gestion du suivi administratif au sein de Service Travaux avaient été particulièrement lents. En outre, les décomptes présentaient des dépassements énormes :

  • Point 14 : égouttage route de Renipont (Strins => Chasseurs) – Egouttage et aménagement d’un trottoir – Approbation décompte final : ce dossier a été entamé en 2010 avec en début de chantier en été 2011, réception par le Collège en avril 2013 et avec un décompte final présentant un dépassement de 24,20 % ;
  • Point 15 : droit de tirage 2010 – 2012 (entretien des voiries) – Lot 4 (Réparations amélioration Route de Renipont entre le « Déli et le chemin des Chasseurs ») – Approbation décompte final : ce dossier avait été introduite en juin 2011 avec un début de chantier en août 2012 et le décompte final dépasse le montant d’attribution du marché de 26,31 %.

A relever également qu’au point 19 « Urbanisme – Révision du Schéma de Développement de l’Espace Régional (SDER) – Prise d’acte/Avis », et à l’initiative d’Edouard Capaert, nous avons demandé d’apporter des modifications à leur proposition de délibération qui voulait nous faire voter un avis faborable sur le projet, mais tenant compte de l’avis d’une association de fait « Vent de Raison » daté du 13 janvier 2014, alors que cet avis était en tout point négatif quant au projet de révision du SDER. Nous avons donc demandé à ce que seuls les aspects paysagers de cet avis soient respectés dans le cadre des réserves à notre avis favorable.

Enfin, Stéphanie Laudert est intervenue avant le huis-clos, comme convenu en bureau, pour interpeller Madame Bia-Lagrange, échevine du Tourisme, afin de savoir ce qu’elle comptait mettre en place en vue des commémorations de la bataille 1815. Il nous a été répondu qu’elle reviendrait devant le Conseil avec des propositions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *